10.03.2012

|

NOUVELLES DU CAMBODGE - Liv Ung

“Ce prêt m’a aidé à obtenir assez d’argent pour acheter la nourriture nécessaire pour mes cochons. Ma truie peut maintenant avoir plus de porcelets, ce qui peut être une bonne chose pour développer mon activité.

De plus, les conditions de vie de ma famille se sont améliorées depuis l’obtention du prêt. Je peux gagner un revenu plus haut en vendant les porcelets et j’ai pu acheter une moto aussi. Je planifie d’élever encore 10 porcs et c’est pourquoi j’ai décidé de faire une nouvelle demande de prêt.

J’ai une truie, qui donne naissance à des porcelets deux fois par an. Cela m’a aidé dans mon activité puisque je n’ai plus eu besoin de demander de l’argent aux personnes que je connais pour acheter plus des porcelets.”

Tags: