Notre action

Choix des partenaires IMFs

Chez MicroWorld, nous nous efforçons d’être le plus transparent possible. Ce chapitre est consacré aux procédures de sélection, d’audit des IMF partenaires, de gestion des demandes de prêts des micro-entrepreneurs et de leurs suivis.

Sélection des Institutions de Microfinance (IMF)

Nos institutions de microfinance partenaires (IMF) font partie intégrante de nos opérations. Elles sont responsables de l'examen et de l'évaluation du projet de chaque micro-entrepreneur, de la publication du profil de l'emprunteur et de son projet sur le site Web MicroWorld, et bien sûr du versement de l'argent au micro-entrepreneur et de la collecte des remboursements. Pour cette raison, la sélection des IMF partenaires est un point crucial de notre organisation.

La qualité plutôt que la quantité

Plutôt que de chercher à s'associer avec un grand nombre d'IMF, notre objectif est de former des relations à long terme avec quelques institutions de microfinance rigoureusement sélectionnées. Les principaux critères de sélection sont : généralement un seul partenaire par pays, des IMF solides et efficaces, avec un fort engagement social. Notre collaboration doit s’inscrire dans l’intérêt mutuel des deux parties : accompagnement financier de la croissance de nos IMF partenaires en échange de garanties maximum pour nos prêteurs.

Il existe plusieurs étapes dans le processus de sélection des IMF.

1.Présélection des IMF

Nous effectuons une première présélection parmi les 10 000 IMF qui existent aujourd'hui dans le monde. Nous réalisons cette présélection sur la base des données publiquement disponibles, en utilisant la méthode suivante :

a. Notation Pays : elle est élaborée à partir de 8 critères, parmi lesquels le risque de guerre, les fluctuations monétaires, la corruption, l'indice de pauvreté et l'inégalité. Ces données proviennent de la Banque Mondiale, Transparency International et The Economist Microscope Index.

b. Notation des IMF, élaborée à partir de 5 critères: la performance sociale, la transparence, la performance financière, des facteurs qualitatifs et le score de pays.

Chacun de ces critères est pondéré, la plus grande importance étant accordée à la performance sociale des IMF. Les IMF peuvent aussi être écartées pour différentes raisons, telles que la taille de leur portefeuille (trop petit ou trop grand), ou des indicateurs de risque élevé. Le résultat final est une liste des 100 meilleurs partenaires potentiels de MicroWorld.

2.Liste revue par PlaNIS

A partir de ce top 100, PlaNIS (la filiale d’investissements de PlaNet Finance) compose une liste plus resserrée d’environ 5 IMF, selon leur propre expérience et connaissances du terrain.

3.Comité d’investissement et des risques

Le comité d’investissement et des risques se réunit et sélectionne les meilleurs partenaires potentiels depuis la liste fournie par PlaNIS. Lors de cette étape, le comité examine rigoureusement les dossiers des IMF pré-selectionnées et donne alors le feu-vert qui permet de lancer la phase d’audit de des IMF choisies.

Audit (Due Diligence)

L'objectif du processus d’audit (due diligence) est à la fois d'évaluer les risques potentiels, la viabilité financière de l’IMF et ses besoins en terme d’investissement. Le processus est obligatoire pour chaque partenaire et pour cela MicroWorld s’appuie sur les ressources et l'expertise de PlaNet Finance, ainsi que sur l'expérience et la connaissance du terrain de PlaNIS.

Le processus est le suivant:

a.Préparation - 2 à 4 semaines avant l’audit sur place, PlaNIS requiert une série de données de la part de l’IMF, dans le but d’évaluer les risques et de conduire une analyse financière de l’IMF.

b. Audit opérationnel – Une équipe de PlaNIS, se déplace auprès de l’IMF pour effectuer un audit financier sur les possibilités d’investissement. L’analyse complète porte sur les sujets suivants : l’analyse du marché local, des produits de microfinance proposés par l’IMF et de son portefeuilles de clients, l’évaluation des risques (management, financier, commercial).

En collaboration avec PlaNIS, les personnes en charge des «Opérations» de MicroWorld se rendent également sur le terrain pour effectuer un audit opérationnel complémentaire. L’objectif est l’analyse de faisabilité opérationnelle du partenariat. Plusieurs critères sont examinés tels que la structure de l’IMF (Quelles sont les filiales et leurs activités ?), ses clients, le volume de son portefeuille de prêts et les ressources techniques et humaines sur lesquelles on pourra s’appuyer pour mettre en œuvre le partenariat IMF/MicroWorld. Plus précisément, il faudra mettre en place les procédures de travail pour faire vivre le site au gré des projets des micro-entrepreneurs, suivre les étapes de développement et de remboursement des projets.

c.Mémorandum d'investissement - Suite à l’audit, PlaNIS produit un mémorandum d'investissement pour présenter leurs conclusions et leur conseil notamment sur le pourcentage et les limitées du portefeuille qui peut être financé par MicroWorld.

5.Décision d’investissement

Le comité d’investissement et des risques se réunit pour étudier les conclusions des audits et statuer sur la collaboration finale avec l’IMF sélectionnée.

Intégration des IMF

Une fois l’IMF sélectionnée et les contrats signés avec MicroWorld, il faut mettre en place le partenariat opérationnellement. Un membre de l’équipe MicorWorld effectue un séjour prolongé sur place afin de former le personnel de l’IMF à l’outil de mise en ligne des demandes de prêts, de publications des informations sur les projets et micro-entrepreneurs ligne les demandes de prêt provenant de l’IMF.

MicroWorld s’efforce de minimiser son impact sur le travail de ses partenaires, et essaye d’être le plus flexible possible dans la mise en œuvre de ses procédures.

Le correspondant MicroWorld

MicroWorld s’assure que les procédures de publication et suivi des prêts seront appliquées de la manière la plus sérieuse en grâce à la collaboration d’un agent local recruté par l’IMF en tant que correspondant MicroWorld. MicroWorld couvre les coûts engendrés par cette collaboration, tels que le salaire, son ordinateur et son matériel téléphones et/ou caméra, utiles pour faire vivre les projets des micro-entrepreneurs « MicroWorld » sur la plateforme web.

Le (la) correspondant(e) MicroWorld est le lien, l’interlocuteur privilégié entre l’IMF, les agents de crédit et MicroWorld ici en France. En plus d’être en charge de la publication et le suivi des prêts, il (elle) participe activement à la création de contenu média (articles, photos,…) à propos du pays et de la réalité de la microfinance dans sa région. Reportez-vous à la section «Actualités» de notre site. Vous y trouverez des portraits de micro-entrepreneurs et des reportages sur les pays et régions dans lesquels nos partenariats sont implantés .

Mariela

Mariela - correspondant MicroWorld chez FONDESURCO, à Arequipa (Pérou)

La procédure de prêt

Une fois que l’IMF partenaire a été choisie et « intégrée », elle est prête à publier des prêts sur le site.

1.Demande de prêt

Un emprunteur potentiel demande un prêt à l’un de nos partenaires IMF. Un agent de crédit, employé par l'IMF, visite l’emprunteur potentiel pour évaluer sa demande. Cette évaluation comprend : l’analyse de la situation économique ou patrimoniale de micro-entrepreneur, son ”business plan” (revenus et dépenses à prévoir…) sa personnalité et son tempérament et éventuellement l’historique de crédit. L’agent de crédit explique ensuite le fonctionnement de MicroWorld et demande à l’emprunteur s’il accepte être un “entrepreneur MicroWorld”. Avec son accord, l’agent de crédit recueille son témoignage, et prend la photo qui sera ensuite publiée sur le site.

2.Approbation de la demande de prêt

De retour à la succursale de l’IMF, l'agent de crédit soumet la demande de prêt à un comité de crédit, composé le plus souvent du directeur de la succursale et éventuellement d’un autre agent de crédit. Pour les prêts plus importants, une validation doit être faite par le siège de l’IMF. Le prêt définitivement validé, l’agent de crédit télécharge la photo et les infos du projet de l’emprunteur dans le système de MicroWorld.

3.Déboursement du prêt et publication sur le site de MicroWorld.

Lorsque le prêt est approuvé, celui-ci est généralement déboursé à l’emprunteur dans les 48 heures. Le prêt est ensuite publié sur le site, pour être financé par les prêteurs-internautes sur microworld.org.

Cette procédure rapide s’explique par les exigences de qualité et de sérieux que nous avons vis-à-vis de nos clients micro-entrepreneurs.

4.Financement

Une fois mis en ligne sur le site, le prêt peut être financé par les prêteurs sur MicroWorld. Bien que le prêt ait été pré-décaissé dans la grande majorité des cas, un accord contractuel est conclu entre le prêteur et l'IMF. Celui-ci assure que l’argent sera affecté au remboursement de l’argent pré-décaissé (techniquement mis sur le même compte en banque). Le prêt restera sur le site pour une période limitée qui peut varier selon les IMF. Si un prêt atteint expiration avant qu'il ait été entièrement financé, MicroWorld enverra le montant collecté à l'IMF.

5.Flux financiers

Afin de réduire les coûts de transaction, les transactions entre les IMF et MicroWorld s’effectuent chaque mois sur la base de la facturation nette : les remboursements de prêts terminés sont soustraits aux fonds levés pour les prêts publiés pendant le mois. Une seule transaction peut alors s’effectuer.

6.Remboursements

L'agent de crédit visite l’emprunteur de manière régulière afin de collecter les remboursements du prêt. Une fois le prêt totalement remboursé, le montant du prêt sera inclus dans le bilan de facturation nette décrit précédemment, et les prêteurs MicroWorld recevront leurs fonds sur leur compte MicroWorld. Si l’emprunteur n’a que partiellement remboursé son prêt, l’IMF partenaire s’engage à couvrir les fonds qu’elle n’a pas encore (ou ne pourra pas) récupérer. L’IMF est en effet la seule habilitée à évaluer et valider les crédits des micro-entrepreneurs.

Le comité d’investissement et des risques

La responsabilité principale du comité est de choisir les IMF partenaires de MicroWorld et de statuer sur les sommes maximum d’investissement pour chaque partenaire. Le comité approuve également la politique de risque de MicroWorld.

Le comité est compose de 6 membres

  • Alexandre Allard - Président du Groupe Allard et représentant des actionnaires
  • Emmanuelle Javoy -Directrice Générale de PlaNet Rating, l’agence de notation des IMF du groupe PlaNet Finance
  • Minh-Huy Lai --Directeur associé des programmes diplômants d'HEC Executive Education et ancien Directeur général de SPBD, IMF basée au Samoa
  • David Langlois, Vice-président du comité - Directeur général de MicroWorld
  • Anne-Sophie Perrachon, Présidente du comité - Directrice des opérations et des risques de MicroWorld
  • Arnaud Ventura --Vice-président du groupe PlaNet Finance