Partenaires Locaux

MicroWorld travaille conjointement avec des institutions de microfinance locales, qui ont pour rôle de débourser et suivre les prêts aux entrepreneurs, de les supporter dans le développement de leurs activités, et de collecter les remboursements des prêts accordés. Pour en savoir plus sur le processus de séléction et d'intégration de ces partenaries locaux par MicroWorld, visitez la page de Choix des Partenaires IMF.

MicroCred

Madagascar

MicroCred Madagascar a démarré ses activités de microfinance dans les zones péri-urbaines de la capitale Antananarivo en 2006. L’institution s’est rapidement développée et a ouvert un réseau de 14 agences couvrant une bonne partie du vaste territoire de l’île. Son but est de fournir des services financiers à un éventail large d’acteurs économiques exclus du système bancaire, allant du micro-entrepreneur avec une activité informelle (commerce de biens de première nécessité, petits artisans,…) aux PME établies


MicroCred

Sénégal

L’objectif de MicroCred Sénégal est de favoriser le développement de la micro-entreprise, en offrant des services financiers complets aux entrepreneurs de la région de Dakar exclus du système bancaire. Pour la plupart commerçants, artisans ou prestataires de services, les clients de MicroCred Sénégal bénéficient de crédit afin de maintenir leur activité (fonds de roulement) ou effectuer de nouveaux investissements, le tout accompagné de l’ouverture d’un compte d’épargne.


Fondesurco

Pérou

Implantés au coeur des Andes Péruviennes, le principal atout de FONDESURCO est sa connaissance du terrain, et son accompagnement des projets sur la durée. L’ONG supporte à 80% des projets agricoles et fait bénéficier à ses clients de son expertise dans ce domaine. FONDESURCO vise à étendre ses services de proximité dans les zones les plus reculées, offrant ainsi des opportunités de développement dans des villages et communautés isolées.


Al Majmoua

Liban

Al Majmoua, qui signifie « le groupe » en arabe, est une ONG, établie en 1998 à la suite d’un programme de microfinance destinée aux femmes à faibles revenus et initié par l’association américaine Save the Children. Aujourd’hui acteur majeur du secteur de la microfinance au Liban, Al Majmoua offre ses services à plus de 25 000 emprunteurs, en zone rurale ou urbaine sur l’ensemble du territoire libanais. Al Majmoua applique et respecte une politique non-discriminatoire, tant au niveau de ses employés que des clients.


HUMO

Tadjikistan

HUMO est une institution de microfinance au Tadjikistan. Présente dans la partie Est du pays, où se concentre la majeure partie de sa population, l’institution compte une dizaine de branches réparties dans les zones rurales du pays. Elle sert un peu plus de 13 000 clients via des prêts, majoritairement distribués à des groupes d’emprunteurs désireux de développer des activités agricoles (élevage, commerce d’animaux, cultures diverses) ou des petits commerces (principalement des marchés ou activités artisanales).


SAMIC

Cambodge

SAMIC est une IMF qui dispose d’une licence de la banque centrale du Cambodge et qui sert plus de 15.000 clients dans les zones urbaines et rurales. SAMIC propose des prêts de groupe ou des prêts individuels, et est une des rares IMF à offrir des services de microassurance. Avec ses 171 employés, des actionnaires solides et une équipe de direction expérimentée, SAMIC vise à étendre sa portée à un plus grand nombre de clients, et mettre en application sa mission d’améliorer les conditions de vie des pauvres du Cambodge.


ACAD

Palestine

ACAD (Arab Center for Agricultural Development) est une Institution de Micro-Finance (IMF) établie en Palestine qui offre des services financiers à des personnes exclues du système bancaire, en particulier en zones rurales. ACAD possède actuellement 8 bureaux régionaux en Cisjordanie et à Gaza ; son siège est situé à Ramallah. ACAD possède aujourd’hui un réseau de 3282 clients.


MFW

Jordanie

Située dans la capitale de la Jordanie, Amman, MFW pourvoie des prêts dans le but d’aider des entrepreneurs, en particulier des femmes, et leur permettre de percevoir des revenus et de devenir acteurs de leur vie sociale et économique. MFW, en tant qu’Institution de Microfinance privée et à but non lucratif, propose ses services dans des zones urbaines et semi-rurales à travers un réseau de 36 implantations.