Actualités

  • Jacques Attali, Président de PlaNet Finance

30.01.2012

|

Jacques Attali - Président de PlaNet Finance

|

2 questions à Jacques Attali, Président de PlaNet Finance

La lutte contre la pauvreté passe par la mise en place d’un grand nombre de réformes...

1/ En quoi la microfinance et le microcrédit sont-ils des outils efficaces pour lutter contre la pauvreté dans le monde ?

La lutte contre la pauvreté passe par la mise en place d’un grand nombre de réformes : Et d’abord, le règne de la loi, qui doit être démocratique pour ne pas être arbitraire, Puis la mise en place d’un Etat solide, capable de faire respecter la loi et d’assurer à tous un minimum d’éducation et de santé, grâce à une pression fiscale non nulle mais non confiscatoire. Enfin, la mise en place d’une économie de marché efficace.

Dans ce triple contexte, la microfinance est fondamentale : en permettant aux plus pauvres d’avoir accès aux moyens de leur développement, elle leur permet d’être des acteurs et non des sujets de la société.. Des citoyens, des producteurs, des consommateurs. L’état de droit doit permettre à la microfinance de se développer de façon rationnelle, en évitant le surendettement et en orientant les crédits vers les activités génératrices de revenus et capables de permettre aux micro entreprises de grandir pour embaucher et s’adapter aux changements des technologies et de marché. Permettant ainsi la naissance d’une classe moyenne, condition de la survie de la démocratie.

Le Groupe PlaNet Finance s’est donné comme ambition d’aider à la croissance de tous les moyens nécessaires à ces progrès.

2/ Quelle est la place, quel est le rôle de MicroWorld dans ce contexte ? Quelles sont vos ambitions pour MicroWorld?

Microworld est une nouvelle dimension du groupe PlaNet Finance. Il vient compléter les autres dimensions, en permettant au grand public de prêter en ligne. Microworld ne serait pas possible sans le reste du groupe, qui , sur le terrain, vérifie la qualité des microentrepreneurs dont les projets sont proposés au financement. Et réciproquement, Microworld aide à faire connaitre le groupe PlaNet finance au grand public et aux acteurs du développement. Si les citoyens disposant des moyens de prêter s’approprient ce projet, alors la solidarité n’est plus de la charité. Elle devient un moyen rationnel d’un développement utile à tous. Nous souhaitons que Microworld devienne au plus vite une entreprise financièrement équilibrée, servant ses objectifs de façon efficace, démontrant, comme les autres filiales du groupe PlaNet Finance, qu’il est possible de servir l'intérêt général par d’autres moyens que ceux, parfaitement respectables, de la charité et de l’impôt.

Tags