Actualités

27.06.2013

|

PIERRE-CHARLES

|

La croissance de la micro-finance au Liban

Découvrez comment en quelques années seulement, le marché de la microfinance au Liban a évolué.

Au Liban, il est très difficile d’obtenir un prêt afin de démarrer son activité sans garanties (un lopin de terre par exemple) via les réseaux bancaires traditionnels.

Les moins aisés furent pendant longtemps privés d’accès aux services financiers. Il y a 6 ans, l’International Finance Corporation a constaté que le secteur de la microfinance au Liban ne comprenait seulement que 11 Institutions de Microfinance (IMF), avec un encours de crédit total de 33 millions de dollars.

Aujourd’hui, le secteur s’est décuplé : La taille du marché à été multipliée par 5 depuis 2007. Il existe désormais une vingtaine d’IMF dans le pays et les cinq premières réunissent à elles seules un encours de crédit total de 62 millions de dollars.

Cinq institutions de la région dont Al Majmoua, partenaire de MicroWorld au Liban, ont publié leurs informations sur le Mix-Market (site à but non lucratif regroupant les informations sur les IMF). Celles-ci s’avèrent être en situation d’autofinancement, leurs dépenses étant plus faibles que leurs revenus.

Cependant devant la méfiance des clients vis-à-vis des institutions de microfinance, elles ont pour la plupart dû se soumettre à des audits destinés à évaluer les réalisations sociales des IMF telles que les nombre de prêts accordés à des femmes, l’emploi de celles-ci etc…

Ces évaluations servent à prouver que les IMF améliorent efficacement le bien être de ses clients et de leurs familles.

Al Majmoua fut donc soumise à l’évaluation de Planet Rating (une agence de notation spécialisée en microfinance). Cette dernière indiqua en 2010 que cette institution démontrait d’un véritable engagement social envers ses clients en ajoutant qu’Al Majmoua avait un véritable impact social positif sur la région.

En effet, cette IMF a pour particularité de proposer en plus des prêts individuels, des prêts de groupes, à des femmes par exemple, éliminant ainsi le besoin de garanties souvent rédhibitoire dans la demande d’un prêt classique.

Les clients de ce type de prêt ont tout à gagner de voir le marché évoluer dans ce sens, mais tout cela ne dépend que de la volonté de l’IMF à s’engager auprès de ses emprunteurs afin de les aider dans leurs projets.

Désormais, ils peuvent également compter sur vous ! Grâce MicroWorld il vous est possible d’aider des micro-entrepreneurs libanais à démarrer leur activité ! (voir les projets au Liban)

Source : Executive-Magazine.com

Tags : microfinance, MicroWorld, Liban, Al Majmoua, microcrédit

Tags