Actualités

  • Simona dans sa boutique

02.09.2010

|

Mariela Cayro et Thomas Gold

|

Entretien avec Simona, micro-entrepreneuse et artisane de la vallée de Colca.

Simona est une artisane de la vallée de Colca. Elle réalise les costumes brodés traditionnels de la région, que les femmes arborent fièrement lors des fêtes traditionnelles.

“Bonjour : Pourriez-vous vous présenter un petit peu?”
“Bonjour, Je m’appelle Simona Cutipa, j’ai 46 ans et je viens de Coporaque, à environ une heure de Chivay (lieu de l’entretien)”
“ Pouvez-vous nous décrire l’activité que vous exerciez?”
“J’ai toujours travaillé dans la couture des vêtements typiques de la région. Je fais des broderies de Collagua *.”
“Et aujourd’hui on peut voir que vous confectionnez également des costumes et des souvenirs, non?”
“Oui, bien sûr, depuis que le tourisme s’est installé un peu dans la région. Avant il n’y avait pas de tourisme et il nous arrivait de troquer les costumes que l’on fabriquait pour de la nourriture. Ensuite on venait ici pour vendre cette nourriture, la transformer en argent quoi… c’était une situation difficile. L’arrivée du tourisme nous a grandement simplifié la vie, maintenant nous avons du travail qui rapporte de l’argent, surtout grâce à la confection de broderies que les touristes achètent comme souvenirs. Maintenant, je me dédie surtout à donner des cours. Je forme les femmes, et aussi un groupe de jeunes. Je fais une sorte de lien, et ainsi, on peut répondre à la demande du marché“
“Depuis combien de temps prenez-vous des prêts avec FONDESURCO?”
“Cela fait 6 ans, bientôt 7”
“Quelles ont été les améliorations réalisées depuis ce temps?”
“Ah, c’est sûr que ça m’a beaucoup aidé. Ca m’a aidé à acheter mes marchandises en quantité et aussi mes machines. Depuis, je vends environ tous les quinze jours, ce qui me permet de repayer les crédits toujours à l’heure.”
“Qui sont vos clients?”
“Mes clients principaux sont 3 magasins à Lima, qui distribuent mes costumes, mais nous fournissons aussi directement la vallée du Colca grâce au marché. Avant, je vendais toute seule depuis ma maison, mais maintenant je vends dans ce magasin, et aussi on m’appelle depuis le marché pour que je les fournisse. Parfois, je dois travailler jusqu’à 10H ou 11H du soir (elle rigole)... c’est comme ça, ca veut dire que le commerce marche”
“Quel a été le but de votre dernier prêt”
“J’ai demandé 12 000 Nuevos Soles (3 330€). C’est pour mon magasin, et des machines. Bientôt nous allons ouvrir un atelier ici, et aussi agrandir le magasin.”

* Les Collaguas étaient une nation Précolombienne du Sud du Pérou, rattachés ensuite à l’Empire Inca avant l’arrivée des Espagnols. La broderie est une des caractéristiques de leur culture

Cet article fait partie du dossier thématique :