Actualités

04.10.2013

|

Des étudiants partent à la découverte du microcrédit au Cambodge

Des étudiants de l’université Paris Dauphine ont réalisé au Cambodge, dans la ville de Phnom Penh une opération de terrain (stage d’été) pour une Institution de Microfinance. Ils ont, pendant deux mois exercé une activité similaire à celle d’un agent de crédit au Cambodge.

Sous la chaleur de plomb qui emplie la ville, l’orientation est difficile jusqu’aux premiers clients.
Pour leur rendez-vous et les négociations avec les potentiels nouveaux entrepreneurs, les étudiants étaient accompagnés d’un agent de crédit, ayant pour fonction de conseiller financier, de rechercher de nouveaux clients, d’apprendre à ces derniers à utiliser correctement leur crédit, ou encore de recouvrer les fonds prêtés.

Les habitants ayant rarement accès à internet dans ces régions, le démarchage des clients se fait par le porte-à-porte qui reste la méthode de prospection la plus directe et la plus utilisée par les agents de crédit.
La discussion se fait de vive voix avec les familles avec l’aide de brochures. Le discours informel est de mise dans un premier temps avant d’aborder la question du prêt. Les étudiants comprennent vite que leurs études ne sont pas un outil suffisant pour affronter la « vraie vie », et qu’il s’agit de se dépasser, de donner le meilleur de soi-même à chaque porte pour établir la relation de confiance qui pourra mener à la conclusion d’un prêt.

Cette expérience est pour eux une façon de voir les différences facettes du microcrédit qui révèle des réussites exemplaires mais aussi quelques échecs.
Pour ces étudiants, le microcrédit reste un moyen financier important et utile dans ce type de région. Cependant, ils considèrent qu’il est nécessaire d’optimiser et d’intensifier les services associé au microcrédit comme par exemple le conseil financier et un suivi sous forme de coachings personnalisés auprès des familles qui redécouvrent le commerce libre.

En savoir plus sur l'essor de la microfinance au Cambodge.

Les étudiants sur le terrain résument leur expérience en ces mots : "nous sommes partis avec l’espoir de devenir des as de la finance et nous sommes revenus humbles, pleins de souvenirs, reconnaissant à nos hôtes de nous avoir ouvert grands les yeux sur un monde fascinant, sur d’autres valeurs, avec moins de superficialité. La dimension humaine a largement supplanté les questions techniques".

Découvrez des projets de micro-entrepreneurs au Cambodge avec l'Institution de Microfinance SAMIC : voir les projets.

Source : Le cercle Les échos

Tags : Cambodge, institution de microfinance, microcrédit, Microworld, étudiant, université paris dauphine, agent de crédit