Actualités

27.11.2013

|

Une ex-Golden Girl reconvertie dans la lutte contre l’exclusion financière

Découvrez le parcours exceptionnel de Sucharita Mukherjee, jeune femme indienne qui a su suivre ses rêves et ses idéaux en mettant à profit sa carrière de Golden Girl au service de l’inclusion financière et du développement.

Sucharita, jeune étudiante prometteuse, s’oriente vers des études dans le management rural où elle passera 10 jours sur le terrain dans les zones rurales isolées du Gujarat en Inde. Une expérience qui a « marqué sa vie » et qui s’achèvera pourtant très vite suite à l’opportunité d’intégrer un MBA dans l’université d’Ahmedabad.

Etudiant ainsi le fonctionnement de la finance et des marchés de capitaux, Sucharita finira par rejoindre la Deutsche Bank à Mumbai puis à la City.
Malgré son intérêt grandissant pour l’innovation dans ce secteur, Sucharita a du mal à percevoir l’impact de son travail sur la vie réelle.

Après un retour dans son pays où elle va consacrer du temps sur le terrain à une ONG spécialisée dans le développement, Sucharita renoue avec ses premières passions et commence à se poser des questions sur son avenir professionnel : doit-elle tout quitter pour travailler dans une ONG en Inde ? Quelle valeur ajoutée pourrait-elle leur apporter ?

Continuant sur ce chemin, c’est seulement lorsqu’elle apprend la création d’une institution voulant mettre à profit les marchés financiers au service des plus démunis dans un article de journal, qu’elle aura le déclic qu’elle attendait.

Sucharita passera les années très enrichissantes qui ont suivies à prendre part au développement de cette institution et de ses mécaniques financières pour proposer des services financiers adaptés au bas de la pyramide.
Elle se fondera ainsi sur ce principe: amener les investisseurs à prêter de l’argent aux institutions de microfinance (IMF) en échange des microcrédits qu’elles ont dans leur portefeuille.

Et pour arriver à son but, c’est-à-dire « arriver à bancariser 700 millions de personnes en Inde », Sucharita n’hésitera pas à prendre des risques : « Que vaut-il mieux ? Grimper à l’échelle avec le risque de retomber ou rester en bas sans espoir de s’en sortir ? ».

Ainsi, 12 ans après son arrivée à la Deutsche Bank, Sucharita dirige l’institution IFMR à Chennai et a trouver une façon de mettre à profit toutes ses compétences dans les marchés de capitaux au service de personnes qu’elle a toujours voulu aider, les plus pauvres, en leur permettant d'accéder à l’inclusion financière.

Aujourd’hui, Sucharita a le sourire car elle a réussit à « créer » le métier de ses rêves !
Elle donne un conseil à tous les Golden Boys de la City : « ne pas se déconnecter de la vie réelle » et « mettre du cœur dans leur travail ».

Sources : Blog Youphil

Tags : inclusion financière, golden boys, Sucharita Mukherjee, IFMR, Chennai, Deutsche Bank, La City, institution de microfinance