Actualités

26.03.2013

|

Juliette

|

La politique d'aide au développement française

Les Assises du développement

Pendant 4 mois, les Assises du développement et de la solidarité internationale ont réunie ONG, entreprisess, représentants élus, ... pour débattre et clarifier la politique française de développement. À la suite de cet événement, un comité national de développement et de solidarité internationale sera créé et une loi promulguée en Septembre 2014. Le discours du président français, M. François Hollande, à la fin de la conférence, en Mars 2013 développe plusieurs objectifs:
- Aide au développement à travers tous les outils, y compris l'économie. Il sera axé sur les femmes et la coopération décentralisée.
- Sécurité : "Il n’y a pas de sécurité sans développement, ni développement sans sécurité", a martelé le chef de l’Etat, faisant référence au Mali.
- Protection de la planète, l'AFD (Agence Française de Développement doit refuser de financer des projets non écologiques, par exemple)
- Conserver la déficalisation des dons
Ce discours est en rupture avec la politique de la Françafrique et des gouvernements précédents.

L'accent mis sur la lutte contre le SIDA

Puis, il s'est concentré spécifiquement sur la lutte continue contre le sida qui a causé l'an dernier la mort de 1,8 millions de personnes âgées de 25 à 50 ans. Le discours a proposé le traitement d'une quinzaine de millions de personnes au lieu de 7 millions soulignant que l'engagement contre le sida est important pour le développement économique et social des pays pauvres. La France est en fait le deuxième investisseur financier pour la lutte contre le sida, elle souhaite maintenir sa position et diversifier sa politique: Le président a déclaré qu'il avait l'intention de faire tout ce qui est possible pour aider la lutte, ce qui incluait l'utilisation de 10% de la TTF (Taxes sur les Transactions Financières) pour aider à l'éradication du SIDA, l'accès à l'eau et la les questions climatiques. Le résultat de la dernière campagne s'est avérée utile, car elle a permis de suivre environ 630 000 personnes étant séropositifs dans les pays pauvres.

Le comité d'aide au développement se compose de vingt-quatre pays, notamment l'Union européenne depuis 1960. La France a été parmi les fondateurs de ce groupe. La France a même été à l'origine du Fonds International créé par Lionel Jospin en 1998 appelé «Fonds de Solidarité Thérapeutique International» qui a été pris comme exemple par l'UE en 2001.

Source: AIDES et Youphil

Tags : France, international development, policy, solidarity, MicroWorld, microfinance, sida

Tags