Actualités

15.05.2012

|

La Rédaction

|

Inde : SKS migre à Bombay

Source: Inde et SKS

C’est une des conséquences de la crise de la microfinance en Inde. Si celle-ci semble désormais surmontée, pour SKS, qui était jusqu’à lors la plus grosse Institution de microfinance (IMF) du pays, tout n’est pas soldé. Le 7 mai, la direction de SKS a décidé de transférer son siège social d’Hyderabad, capitale de l’Andhra Pradesh, à Bombay. L’Etat d’Andhra Pradesh avait été au cœur de la crise, après qu’en septembre 2010, le gouvernement régional ait suspendu l’activité des IMF. Or SKS exerçait environ 40% de son activité dans cet Etat.

Depuis la crise, SKS a divisé par sept son portefeuille de microcrédits dans cette région et l’IMF a cédé sa place de numéro un à Bandhan, une IMF basée à Calcutta.

A l’origine sous statut associatif, SKS avait fait le choix de la lucrativité et d’une introduction à la Bourse de Bombay en 2010. Outre la controverse sur cette stratégie, SKS a été au cœur de la polémique sur les pratiques abusives des chargés de crédit. Plusieurs de ses employés ont été accusés de harcèlement auprès des emprunteurs, dont certains auraient été poussés au suicide.

Singulier contraste : chez Bandhan, l’IMF désormais numéro un en Inde, les chargés de crédit doivent signer et réciter une charte de bonnes pratiques très rigoriste, qui leur interdit, par exemple, de boire de l’alcool et de pratiquer les jeux d’argent.

Tags : Bombay, Inde, India, micro-entrepreneur, microcredit, microfinance, Mumbai, SKS, MicroWorld,

Tags