Actualités

31.03.2011

|

Irak : la microfinance pour 740.000 veuves

microfinanceafrica.net

Tournés vers le Japon et les révolutions dans les pays arabes, les médias s'intéressent moins à l'Irak. Or si à Bagdad la violence a chuté de manière spectaculaire par rapport au pic entre 2005 et 2007, des attaques presque quotidiennes continuent. Surtout, l'accumulation de violence a eu une conséquence tragique sur les femmes : il y aurait actuellement 740.000 irakiennes veuves, selon le New York Times cité par le MIT. Le terrorisme n'est pas le seul responsable, loin de là : ce chiffre effrayant est aussi le résultat de la guerre avec l'Iran et de l'intervention américaine.

Dans ce contexte, la récente décision du conseil des ministres irakien de mettre les femmes au cœur d'un programme de financement des PME, arrive comme une source d'espoir.
C'est aussi une victoire pour Ibtihal al-Zaid, qui occupe le poste de ministre des Femmes dans le gouvernement Irakien. « La demande du Ministère des Femmes fait partie de nos efforts pour fournir des opportunités de travail et de revenus aux femmes », a-t-elle déclaré à l'agence d'information AK News. Le programme sera centré sur des microcrédits.

Cet article fait partie du dossier thématique :