Actualités

09.08.2011

|

Le Mexique, recordman des taux d'intérêt

Source : Mexican Business Web

74,2%, c'est le taux d'intérêt moyen pratiqué par la microfinance mexicaine, ce qui en fait le pays avec les taux les plus hauts d'Amérique Latine, selon l'étude « Microfinance in Latin America and the Caribbean: The Sector in Figures » de l'Inter-American Development Bank (IDB). Un taux qui reste bien inférieur aux taux pratiqués par les usuriers et les prêteurs informels, mais qui est deux fois plus élevé que les taux moyens au Pérou, au Chili et au Brésil.

L'étude de l'IDB montre aussi que la microfinance mexicaine, dont l'un des acteurs les plus controversés est Compartamos, une institution de microfinance dont l'entrée en bourse a rendu ses fondateurs millionnaires, pratique en moyenne des taux d'intérêt supérieurs à ceux des cartes de crédit, qui étaient en février 2011 de 30,1%.

Souvent l'objet de critique, le niveau des taux d'intérêt de la microfinance s'explique par des coûts opérationnels, liés à la présence sur le terrain des chargés de crédit; qui sont proportionnellement importants quand on les rapporte à un montant de prêt peu élevé. Pour le professeur Yunus, le niveau acceptable pour les taux d'intérêt devrait graviter autour de 25%.

En savoir plus : Retrouvez ici notre dossier sur les taux d’intérêt