Actualités

  • Microfinance au Pérou

20.01.2012

|

La Rédaction

|

La microfinance péruvienne s’invite au Brésil

source : Infolatam

En plein boom économique, le Brésil peut compter sur un afflux de travailleurs originaires des pays voisins, dont le Pérou et la Bolivie. Beaucoup d’immigrés péruviens travaillent dans des ateliers de confection, aux conditions de travail précaires. D’autres sont vendeurs, formels ou informels, dans les rues. Les Péruviens, par exemple, ont leur quartier à Sao Paulo, comme le décrivait récemment un article de CNN.

Ils pourraient représenter dans le futur une clientèle «naturelle» pour l’Institution de Microfinance (IMF) péruvienne ACP. Déjà présent dans plusieurs pays d’Amérique latine, ce grand groupe de microfinance vient en effet de demander une licence bancaire pour opérer au Brésil. Le groupe ACP ne se limitera pas à servir les ressortissants péruviens. Il prévoit d’ailleurs de débuter ses activités bancaires au Nord de l’Amazonie, dans l’Etat minier du Maranhao.