Actualités

24.02.2017

|

Success story Ganjina- Tadjikistan

Ganjina est une jeune pâtissière qui vit et vend ses créations dans la capitale du Tadjikistan.

A seulement 21 ans, Ganjina Fayozova a un très grand talent. Elle commence déjà sa carrière de chef pâtissière. Elle travaille dans la confection et la vente de délicieux cakes, bagels et pain d’épices. Comme elle le dit : “Je gagne bien ma vie en préparant des bagels, cakes et pain d’épices et j’aime mon travail. »

Elle a appris la pâtisserie dans un centre de formation pendant 3 mois. A la suite des cours, elle a commencé à travailler jusqu’à aujourd’hui. Il y a un an, pour développer son activité, Ganjina a contracté un prêt de 6000 TJS auprès de l’IMF HUMO. Avec cet argent, elle a acheté un four, ainsi que des produits pour la cuisson de ses patisseries. Sa sœur l’aide activement dans son travail, ce qui lui permet d’étendre son activité et gagner du profit.

En Aout 2016, Ganjina a demandé un prêt pour l’éducation de son frère qui étudie à l’université. Sa famille ne pouvait pas payer les frais d’inscription trop élevés. Elle a donc reçu le prêt et payé son contrat de formation.

Aujourd’hui, l’activité de Ganjina marche très bien. De plus en plus de gens deviennent fans de ses créations. Sa mère tient un commerce près de l’hopital central. Ganjina y apporte ses pâtisseries à sa mère pour les vendre. En un jour, elle cuit et vend plus de 60 paquets de bagels, pains d’épices et cakes. Grace aux profits, elle a pu rénover sa maison et développer ses activités.

A l’avenir, Ganjina a pour projet d’ouvrir sa propre confiserie. Elle a confiance en la réussite de son projet. Pour aider d’autres entrepreneurs au Tadjikistan, cliquez-ici.