Actualités

01.08.2013

|

Success Story Sénégal - Cheikh Ahmadou Tidjani Aidara

Voici l'histoire de Cheikh, jeune entrepreneur sénégalais, qui grâce à l'Institution de Microfinance Microcred et à Microworld, a pu développer son activité commerciale.

Cheikh a débuté ses activités comme vendeur de cadres photos et de photos de célébrités au porte-à-porte. C’est de là que lui est venue l’idée de devenir photographe. Il a donc appris le métier au studio photo là où il achetait ses stocks de marchandises.
A cette époque, cette activité marchait très bien et il en a profité, avec ses épargnes, pour acheter son premier appareil et démarrer ses séances.

En plus, des cérémonies auxquelles il a participé dans le cadre de son activité, grâce à l’aide de l’Etat, il a pu faire des reportages dans les régions et lieux où il y avait des manifestations politiques, ce qui lui a rapporté pas mal d’argent.

Cependant, avec l’avènement du numérique, sa clientèle a diminué et son activité n’a plus marché aussi bien qu’avant.
Il décida alors de diversifier son activité et grâce à l’argent qu’il a collecté, il a pu acheter 2 machines à coudre, louer un local et s’est associé avec un ami qui était couturier de profession.
Par manque de confiance, ils ont eu quelques divergences et Cheikh a décidé de rompre le contrat qui les liait. Il lui a donc revendu toutes les machines et les stocks qu’il avait acquis de lui-même.

Grace à MicroCred, il a redémarré une autre activité, réaménagé le local en deux parties : à l’intérieur le studio photo et de l’autre coté la boutique de prêt-à-porter. Actuellement, il en est à son quatrième crédit et tout se passe comme il l’avait prévu.
Il est le seul soutien de sa famille et assure les dépenses quotidiennes, s’occupe de sa femme et de ses deux enfants ainsi que de ses parents.
Grace à son expérience dans le commerce, il a une bonne maîtrise de la clientèle et connait bien leur besoins.

Actuellement, il a beaucoup de projets en tête qu’il compte réaliser avec l’institution de microfinance MicroCred. Déjà, avec ce dernier prêt, il a installé un stand devant la boutique pour que sa femme y vende des sandwiches et autres produits alimentaires et à sa grande surprise, la demande est largement supérieure à l’offre qu’ils avaient prévu. Et il ne compte pas s’arrêter là, il a commandé des babouches depuis le Maroc à l’occasion des fêtes musulmanes qui approchent.

Le microcrédit est d’une importance capitale pour les micro-entrepreneurs comme le dit Cheikh et il souhaite de tout cœur continuer à collaborer avec Microcred Sénégal afin de réaliser tous ses rêves pour pouvoir devenir un jour indépendant financièrement.

Suivez le projet de Cheikh ou financez les projets d'autres micro-entrepreneurs au Sénégal!

Tags : success story, sénégal, microcred, microworld, institution de microfinance

Tags